"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 22 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 9/22

9 novembre



Ton 2

Tropaire à saint Bénen d'Irlande,
(Natalice en 474 A.D.)

Enfant de la verte Erin, après ton baptême,*
Tu t'es consacré à l'Eglise du Seigneur.*
Psalmiste talentueux, ta voix était d'or.*
Higoumène du monastère de Drumlease,*
Tu succédas à saint Patrick comme archevêque.*
Saint Bénen intercède pour notre salut!


+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 21 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 8/21


Ton 2

Tropaire à saint Willehad, évêque de Brême,
(Natalice en 789 A.D.)

Venant de la terre d'Albion en Germanie,*
Tu suivis les empreintes de saint Boniface,*
Et de Willibrord, l'évêque aimé du Seigneur,*
Tu prêchas l'Evangile au péril de ta vie,*
Siégeant à Brême, avec zèle et avec sagesse.*
Ô saint Willehad prie Dieu pour notre salut!

+


Ton 4

Tropaire à saint Clair, prêtre,
(Natalice en 396 A.D.)

Compagnon de saint Martin chargé des novices,
Tu fus le digne disciple de ton évêque,*
Faisant éclore comme des fleurs magnifiques*
Les vertus de l'Evangile sur ton passage.*
Ô saint Clair, thaumaturge à l'instar de ton maître,*
Prie Dieu, afin qu'Il ait grande pitié de nous!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com


lundi 20 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 7/20

7 novembre



Ton 2

Tropaire à saint Florent, évêque de Strasbourg,
(Natalice en 600 A.D.)

Successeur d'Argobast au siège de Strasbourg,*
Tu fis cheminer ton troupeau spirituel*
Vers la grande mercy du Seigneur Jésus-Christ.*
Saint Florent, évêque aux vertus évangéliques,*
Toi qui es à présent auprès de notre Dieu,*
Prie-Le d'accorder à nos âmes le salut!

+

Ton 4

Tropaire à saint Willibrord, Apôtre de la Frise,
(Natalice en 739 A.D.)

Dans la joie de ton Seigneur tu es entré*
Après les multiples tâches d’un bon serviteur*
Et pour te reposer des fatigues de l’apostolat*
Saint Willibrord, tu as trouvé la paix du Christ.*
Toi qui as reçu gratuitement le don de guérir,*
Prends soin gratuitement de toute infirmité*
Au Nom du Médecin de nos âmes et de nos corps.


( Tropaire venant du site de saint Materne)

+



Ton 3

Tropaire à saint Baud, évêque de Tours,
(Natalice au 6ème siècle)

Officier du roi Clotaire, tu as choisi*
De servir le Souverain des armées célestes.*
Tu es devenu comme le grand saint Martin*
Charité incarnée pour les pauvres de Tours.*
Saint Baud, toi qui sièges auprès de notre Christ,*
Supplie-Le d'avoir grande pitié de nos âmes!

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

ACATHISTE AU SAINT PRETRE CONFESSEUR DE DIEU GEORGES [CALCIU-DIMITREASA] DE ROUMANIE

Fête le 20 novembre (calendrier civil)

Kondakion 1
Ô notre maître sage et éclairé, vers toi flambeau rayonnant de l'Eglise du Christ, apostolique clairon, gloire et beauté des nouveaux martyrs, consolation et défense de ceux qui requièrent ton aide, tous les peuples viennent t’offrir cet hymne de louange en chantant avec joie: Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Ikos 1
Ô Père Georges, en ces jours qui furent les derniers, tu te révélas torche rayonnante dans la nuit de l'incrédulité, brillant par la Grâce du Christ jusques aux extrémités de la terre, c’est pourquoi nous indignes, te chantons le cœur brisé:
Réjouis-toi, ô saint ministre de l'Evangile du Christ   Sauveur ;
Réjouis-toi, qui donnas du fruit comme un bel olivier;
Réjouis-toi, qui vins d'une terre sanctifiée par l’apôtre protoclyte;
Réjouis-toi, car quittant ta maison et ta famille, tu devins pécheur d’âmes;
Réjouis-toi, qui à un âge précoce, suivis les traces des saints;
Réjouis-toi, car leur vie te guida dans la prière;
Réjouis-toi,  à qui la lumière céleste fut révélée dès l'enfance;
Réjouis-toi, après cela, tu eus soif d’elle toute ta vie;
Réjouis-toi, prophète des mystères célestes;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 2
Le Seigneur voulut te donner à boire l'eau de l'humilité, ô innocent agneau, et les portes de la prison cruelles furent ouvertes devant toi, car l'iniquité se mentit à elle-même; mais tu acceptas tout comme venant de la main du Seigneur, vers Qui tu clames maintenant avec tous les saints: Alléluia!
Ikos 2
Avec toi, des milliers de jeunes fidèles à l'âme pure, furent emprisonnés dans Aïoud, Gherla, Pitesti et Jilava pour l'amour de Dieu et de la nation, mais comme homme spirituellement expérimenté, tu n'eus pas peur, et par tes prières au Seigneur, tu transformas ta cellule de prison en monastère, c’est pourquoi tu reçois maintenant de nous ces humbles paroles de louange:
Réjouis-toi, précieuse étoile parmi les glorieux nouveaux martyrs;
Réjouis-toi, car en prison, tu mis en pratique les saints commandements du Christ;
Réjouis-toi, avec les nouveaux confesseurs Valériou et Jean;
Réjouis-toi, avec les pieux Gérasime, Marc et Daniel, qui souffrirent la passion;
Réjouis-toi, qui disais avec douceur la prière de Jésus;
Réjouis-toi, comme un cerf altéré, tu avais soif de la Grâce de Dieu,
Réjouis-toi, car ton seul espoir fut dans la miséricorde de Dieu;
Réjouis-toi, qui crus  sans cesse en Lui;
Réjouis-toi, saint confesseur et bel ascète;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 3
Comme un lion rugissant cherchant à dévorer vos âmes, le Diable se leva contre vous dans la prison de Pitesti en souhaitant que vous perdiez et ruiniez la pureté de vos âmes virginales, afin que nul ne reste à crier dans les ténèbres avec les anges: Alléluia!
Ikos 3
"L’Ennemi de la Nation" - la nation pour laquelle tu as souffert – te nomma également bandit, toi qui fus merveilleux avec ton âme comme un lys immaculé ; mais ni l’humiliation, ni les coups, ni la faim, ni le froid ne te séparèrent de l'Amour du Christ; Il sauva ton âme de la mort, tes yeux des larmes et tes pieds de céder, c’est pourquoi tu reçois maintenant de nous nos hymnes ignorants et enfantins par lesquelles nous te magnifions ainsi:
Réjouis-toi, toi qui connaissais la faiblesse de la nature humaine;
Réjouis-toi, dont toute la vie devint un repentir incessant;
Réjouis-toi, les anges couvrirent leurs visages lorsque tu fus torturé;
Réjouis-toi, qui fus persécuté à cause de ta foi en Christ;
Réjouis-toi, qui plaça ton seul espoir dans le Dieu Tout-Puissant;
Réjouis-toi, qui crus par tes souffrances, dans l'amour et la miséricorde;
Réjouis-toi, même si tu chus comme un homme, tu te relevas comme ressuscité d'entre les morts;
Réjouis-toi, par toi Satan fut couvert de honte;
Réjouis-toi, vainqueur de l'Hadès par la Grâce;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 4
Crainte et tremblement vinrent sur toi, ô Père, et les ténèbres envahirent ton âme, mais attendant le Seigneur Conquérant de l'Hadès, tu demeuras sans voix et ensemble avec le Prophète, dans ton cœur tu murmuras: "Dans l'ombre de Tes ailes je vais espérer, jusqu'à ce que toutes ces iniquités passent" ou "j'ai attendu le Seigneur qui me sauve de la pusillanimité et de la tempête", tandis que les anges à ta place élevèrent ce chant: Alléluia!
Ikos 4
Ayant vu tes larmes versées devant Lui, le Seigneur ne pouvait plus souffrir l’orgueil du Diable qui dominait vos âmes, et Il t’a éloigné des abysses de la perdition pour devenir des témoins de Sa glorieuse résurrection, afin qu’avec respect, nous disions:
Réjouis-toi, toi qui fus frappé au visage pour la sainte foi orthodoxe;
Réjouis-toi, car tu reçus une souffrance au-delà de ta force;
Réjouis-toi, qui crus dans la victoire de la Croix;
Réjouis-toi, car de pêcheurs, elle fit des apôtres et de païens, des martyrs;
Réjouis-toi, dont la nature humaine fut purifiée par de nombreuses épreuves;
Réjouis-toi, car ton cœur crucifié sur la Croix fut sanctifié;
Réjouis-toi, car plusieurs fois en prison tu offris ton âme pour les autres;
Réjouis-toi, car tu apportas toute ta vie en holocauste à Dieu;
Réjouis-toi, disciple de l'Amour du Christ;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 5
Demandant que notre Seigneur te hisse vers les hauteurs célestes, dans l'obscurité de la prison de Jilava tu es descendu, afin que  souffrant avec le nouveau martyr Constantin, tu puisses confesser par toute ta vie et avec tous les saints: "Ô mort - où est ton aiguillon, ô Hadès  - où est ta victoire ? " tout en clamant au Maître de la vie et de la mort: Alléluia!
Ikos 5
Comme dans le ventre de la baleine, tu restas trois ans dans l'obscurité trouble de la prison de Casimcea, et fus blessé comme ceux qui dormaient dans les tombeaux, dont Dieu, ne se souvient plus, n'ayant personne qui pleurait pour toi, mais seulement les anges qui veillaient sur ta souffrance. Apprenant cela au fil des ans, nos cœurs brisés, nous t’honorons en chantant ainsi:
Réjouis-toi, grain de blé enfoui qui donne du fruit au centuple;
Réjouis-toi, car par ta pensée, tu montas vers des hauteurs célestes;
Réjouis-toi, car tu surmontas ta faible nature humaine;
Réjouis-toi, car la Grâce demeuras dans ton cœur;
Réjouis-toi, qui fus beaucoup pardonné, car tu eus beaucoup d'amour;
Réjouis-toi, qui sortis de prison purifié;
Réjouis-toi, les autres prisonniers furent frappés de ton amour;
Réjouis-toi, tu n’eus plus crainte de la mort;
Réjouis-toi, qui ne craignis que Dieu seul;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 6
Sang et eau jaillissant du côté du Seigneur nourrirent l'Eglise, Son Epouse, pour la vie éternelle, et dans le tombeau de la prison de Casimcea, suivant l'exemple de ton Seigneur, ô Père de gloire, tu as ouvert tes veines pour l'amour d'un être que tu aimais afin qu’il meure pas, ce qui montre que l'Amour du Christ est plus fort que la mort, et pour cela nous ne cesserons pas de glorifier Dieu en chantant: Alléluia!
 Ikos 6
"Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l’amour, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert de rien” dit l'Apôtre. Tu suivis ces paroles toute ta vie, dans le pardon et l'amour jusques à ton dernier souffle, c’est pourquoi nous qui sommes indignes, nous te chantons:
Réjouis-toi, Père de consolation;
Réjouis-toi, icône de la patience véritable;
Réjouis-toi, branche brisée, qui fleurit ensuite magnifiquement ;
Réjouis-toi, médecin curateur des malades;
Réjouis-toi, qui connus la bénédiction de la souffrance;
Réjouis-toi, tu es notre grand protecteur dans nos périls;
Réjouis-toi, car le Seigneur t'oignit de l’huile de souffrance;
Réjouis-toi, ton cœur fut transpercé par Son Amour;
Réjouis-toi, notre protecteur et notre prompt secours;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 7
Ô Père Georges, qui pourrait dénombrer combien de fois tu fus jeté en prison, tu subis les coups et la torture pour l'amour du prochain ? Et tu enduras tout cela avec un cœur brisé et contrit, comme un fidèle serviteur de Celui Qui est doux et humble de cœur, et en Qui tu trouvais consolation en chantant: Alléluia!
Ikos 7
Ô Père Georges, après seize ans d'emprisonnement, tu sortis plus lumineux que l'or fondu et plus brillant que le diamant poli, et nous glorifions Celui Qui t’a affermi au temps de l’épreuve, et nous te clamons :
Réjouis-toi, car le Seigneur a revêtu tes haillons de prisonnier du vêtement sacerdotal;
Réjouis-toi, comme un ange, tu servis avec honneur le Roi céleste;
Réjouis-toi, merveilleux prêtre du Tout-Puissant;
Réjouis-toi, prédicateur lumineux;
Réjouis-toi, berger dont les brebis connaissent la voix;
Réjouis-toi, car par toi, beaucoup crurent au Verbe Vivant;
Réjouis-toi, tu fus pour la jeunesse un phare dispensant une grande lumière;
Réjouis-toi, car tu embrassas son âme dans ton cœur aimant;
Réjouis-toi, maître habile et sage conseiller;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 8
" Tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n’en est aucun qui fasse le bien" car il n'y avait personne pour s'opposer à l’ordre du tyran fou de démolir les églises du Christ en disant dans son cœur: "Il n'y a pas de Dieu"; mais toi seul, ô Père, cria dans la nuit de la foi qui s’estompait: Alléluia!
 Ikos 8
Sept sermons comme sept trompettes apostoliques, as-tu laissés comme un trésor pour l'Église du Christ, ô Père, car ce n’est pas la sagesse de ce monde, mais la «folie» de la Croix, qui est la puissance de Dieu pour ceux qui sont sauvés, que tu prêchas, et tu scellas ces paroles de ton propre sang, recevant de nous cet humble chant:
Réjouis-toi, car tes paroles étaient d’argent purifiées par le feu;
Réjouis-toi, car toute ta vie, tu luttas contre les faux enseignements;
Réjouis-toi, car sans crainte tu prêchas l'amour du Christ;
Réjouis-toi, car tu parlas aux jeunes gens de l'appel du Christ pour chacun d'eux;
Réjouis-toi, car tu ouvris leurs cœurs à l'Amour de Dieu;
Réjouis-toi, car tu fus de nouveau jeté pour cela dans la sombre prison;
Réjouis-toi, car tu enseignas aux jeunes gens que c'est seulement dans la vérité qu’est la liberté;
Réjouis-toi, car pour l’Evangile du Christ, tu allas à la mort;
Réjouis-toi, confesseur de notre temps;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 9
"A qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle" demandèrent les nouveaux disciples en larmes, voyant leur Maître enchaîné, et comprenant que le serviteur n'est pas plus grand que le Maître, ils louaient Dieu avec humilité par ce chant: Alléluia!
Ikos 9
Écoutez ceci, vous toutes les nations; Prêtez l'oreille, vous tous qui habitez le monde, à la fois vous qui êtes nés sur la terre, et vous fils des hommes, riches et pauvres, car le serviteur du Christ, Georges ose à nouveau comme un puissant guerrier vaincre le monde par la puissance du Crucifié, et pour lui nous chantons avec amour ainsi:
Réjouis-toi, vêtu de la vérité et couronné avec le casque du salut;
Réjouis-toi, qui fus armé dans la justice;
Réjouis-toi, pour qui la gloire de ce monde ne comptait pour rien;
Réjouis-toi, qui méprisas toute douceur terrestre;
Réjouis-toi, car tu aimas le Seigneur avant même les tiens;
Réjouis-toi, car ta souffrance pour le Christ te fit connaître jusques aux extrémités de la terre;
Réjouis-toi, car confessant ton amour pour nous, tu nous révélas que nous ne mourions pas;
Réjouis-toi, car tu nous appris à rechercher l'Amour de Dieu;
Réjouis-toi, digne ouvrier de la moisson du Seigneur;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 10
Une fois de plus les chaînes et la torture, une fois de plus l'emprisonnement et la persécution vinrent sur toi, serviteur du Christ, car c’est sur la Croix seulement que de la même manière que le Christ, ton âme trouvas le repos, criant à Dieu des actions de grâces pour toutes choses: Alléluia!
Ikos 10
Suivant les traces de l'apôtre Paul, le grand confesseur de la Vérité, tu fus "persécuté, mais non pas écrasé, opprimé, mais pas abandonné", et la prison de Aioud, tu la transformas en un autel saint, toi qui t’offris comme un holocauste, humblement priant le Seigneur et disant: « Ce qui est à Toi, nous Te l’offrons en tout et pour tout», pour que nous, enflammés par ton amour ardent pour Dieu, nous te louions et chantions ainsi:
Réjouis-toi, car depuis les ténèbres de la prison, tu brillas d’une manière encore plus lumineuse;
Réjouis-toi, car tes prières se sont élevées comme une colonne de feu vers le Ciel;
Réjouis-toi, car tu fus visité par la voix de l'Ange de la Résurrection;
Réjouissez-vous, car à sa parole, toute ta cellule fut illuminée;
Réjouis-toi, qui fus réconforté par la Consolation de notre Seigneur;
Réjouis-toi, car tu devins un nouvel apôtre de la Résurrection;
Réjouis-toi, car tu domptas ceux qui devaient être tes assassins;
Réjouis-toi, car ils s’agenouillèrent humblement devant toi;
Réjouis-toi, doux héritier de la terre;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 11
Ô Père saint, les pièges et les chardons sont sur les chemins des méchants, mais ton pied ne trébucha pas, car espérant dans les prières de l'Église vivante, tu ne descendis pas de ta croix jusqu’à ce que le Seigneur te délivre, Lui vers Qui maintenant dans le Ciel, avec tous les saints tu chantes: Alléluia!
 Ikos 11
Tu ne désirais pas la pitié des impies, et tu savais qu'ils n'avaient aucun pouvoir sur toi s’il ne leur avait pas été donné d'en Haut; Tu bus la coupe de souffrance jusques à la dernière goutte, sachant que c'était le temps des ténèbres et de ses dirigeants, mais nous, stupéfiés par tes souffrances, nous te clamons:
Réjouis-toi, digne disciple des saints martyrs de la Dobroudja;
Réjouis-toi, dont se réjouissent les saints martyrs Brâncoveni;
Réjouis-toi, défenseur de leurs sanctuaires royaux qui allaient être détruits;
Réjouis-toi, car les saints rois roumains prièrent le Roi Céleste pour toi;
Réjouis-toi, avec les nouveaux martyrs de Targu Ocna, Canal et Periprava;
Réjouis-toi, car tu versas ton sang avec ceux de Gherla, Pitesti, Aiiud et Jilava;
Réjouis-toi, car de tout ton cœur, tu pardonnas et aimas tes ennemis ;
Réjouis-toi, grain de blé béni présenté en offrande à Dieu;
Réjouis-toi, porteur dans ton corps de la sainte Passion du Christ;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 12
Celui Qui préservas Daniel dans la fosse aux lions, te protégea toi aussi, ô merveilleux Père, car tu sortis vivant de la deuxième peine de prison, afin de pouvoir témoigner de l'amour de Dieu pour l'humanité jusques aux extrémités de la terre, et clamer sans cesse vers Lui le chant angélique: Alléluia!
Ikos 12
Tu fus envoyé comme un nouvel apôtre de la terre américaine, et tu acceptas humblement cet amer exil pour rechercher la brebis perdue, et éclairer beaucoup d'âmes assoiffées de la vie éternelle, étanchant leur soif par des fleuves de Grâce. Et portant beaucoup de fruit spirituel, tu te montras moissonneur infatigable, pour qui nous chantons avec révérence:
Réjouis-toi, notre bon père et notre maître;
Réjouis-toi, guérisseur des âmes écrasées et brisées;
Réjouis-toi, réprimande sévère des hérésies;
Réjouis-toi, douce correction  des pécheurs;
Réjouis-toi, havre fort et paisible dans nos afflictions ;
Réjouis-toi, lys fleurissant dans les profondeurs de l'angoisse;
Réjouis-toi, notre défenseur infatigable;
Réjouis-toi, jusques à ton dernier souffle, tu ne cessas avec humilité de servir tout le monde;
Réjouis-toi, serviteur bien aimé de la Sainte Trinité;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 13
Ô Père Georges, merveilleux confesseur du Christ, toi qui gardas la foi véritable toute ta vie, exposant fortement les hérésies qui détruisent l’âme, nous te demandons humblement d'intercéder auprès de Dieu pour nous, pauvres pécheurs pour que nous puissions trouver compassion devant Lui, afin que ressuscités d'entre les profondeurs de nos passions et de l'ignorance, nous puissions toujours clamer avec toi et avec tous les saints: Alléluia! (Ce Kondakion est répété 3 fois)
Ikos 1
Ô Père Georges, en ces jours qui furent les derniers, tu te révélas torche rayonnante dans la nuit de l'incrédulité, brillant par la Grâce du Christ jusques aux extrémités de la terre, c’est pourquoi nous indignes, te chantons le cœur brisé:
Réjouis-toi, ô saint ministre de l'Evangile du Christ   Sauveur ;
Réjouis-toi, qui donnas du fruit comme un bel olivier;
Réjouis-toi, qui vins d'une terre sanctifiée par l’apôtre protoclyte;
Réjouis-toi, car quittant ta maison et ta famille, tu devins pécheur d’âmes;
Réjouis-toi, qui à un âge précoce, suivis les traces des saints;
Réjouis-toi, car leur vie te guida dans la prière;
Réjouis-toi,  à qui la lumière céleste fut révélée dès l'enfance;
Réjouis-toi, après cela, tu eus soif d’elle toute ta vie;
Réjouis-toi, prophète des mystères célestes;
Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
Kondakion 1
Ô notre maître sage et éclairé, vers toi flambeau rayonnant de l'Eglise du Christ, apostolique clairon, gloire et beauté des nouveaux martyrs, consolation et défense de ceux qui requièrent ton aide, tous les peuples viennent t’offrir cet hymne de louange en chantant avec joie: Réjouis-toi, saint Père Georges, défenseur de l’Eglise du Christ et de la dignité du peuple roumain!
PRIERE
Ô saint Père Georges, grand berger aimant Dieu de l’Eglise roumaine, qui peut honorer dignement les labeurs et les souffrances tu as endurés pour l'amour du Christ? Nos esprits terrestres ne peuvent pas contempler la gloire céleste tu as acquise; toi qui confessas le Christ, vérité et la lumière du monde devant les hommes, à présent le Fils lui-même, selon Ses paroles ineffables, te confesse devant ton Père Céleste et Ses anges.
Mais connaissant ton amour pour nous, indignes, nous osons prononcer devant toi ces paroles joyeuses et humbles, pour te demander d'intercéder pour nous devant le Seigneur pour le salut de nos âmes. Vois, Père Georges, les nuages ​​de l'incrédulité et les passions des péchés, vois les nombreuses tentations et les erreurs entourant l'Eglise du Christ.
Élève ta voix vers le Seigneur et supplie-Le de faire se lever des bergers éclairés en cet âge ténébreux, afin de mener Son troupeau vers la Voie du salut.

Prie, ô Père aimant, pour que tous les enfants de l'Eglise, hiérarques, prêtres et moines, gardant la foi véritable et la pureté, puissent vivre dans la sainteté devant Dieu.
Prie, ô Père aimant pour les jeunes gens, les instruisant comme tu le fis jadis, dans l'amour de Dieu. Prie pour tous ceux qui sont dans l’épreuve, la maladie et la détresse, pour ceux qui sont emprisonnés et persécutés, car tu connais la faiblesse de la nature humaine.
Prie, ô Père aimant, afin que tout le monde puisse connaître Dieu, la résurrection et la vie, et ne pas errer dans le désert des vanités terrestres. Ne laisse pas l’âme qui t’invoque, sans ton aide et ta fortification, sachant que le Seigneur entend tes prières dès que tu fais entendre ta voix devant Lui, car les chaînes de la Passion que tu souffris, brillent comme des perles précieuses dans le Ciel.
Donne-nous, ô bon et aimable Père, nous aussi, de brûler de ton amour ardent pour le Christ, et de ne jamais avoir honte de Le confesser toute notre vie devant les hommes, en suivant ton exemple courageux et pieux, qu’humblement nous osons considérer.
Ô Père, apprends-nous, à pardonner et à nous aimer les uns les autres, enseigne-nous l'humilité et la patience, mais aussi le courage de confesser le Christ en esprit et en vérité, afin que nous puissions vivre nos vies pour trouver faveur à l'heure du Redoutable Jugement devant Dieu, Trinité à qui est due l'honneur et la gloire, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen!
Version française Claude LOPEZ-GINISTY
D’après
des versions roumaines différentes
et
la version anglaise (sommaire)
Orthodox Word

·      Le corps de Père Georges fut découvert incorrompu lors de l’invention de ses reliques


-->
Reliques de Père Georges
lors de leur inverntion



dimanche 19 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 6/19


6 novembre


Saint Iltud

Ton 1

Tropaire à saint Iltud, higoumène,
(Natalice au 5ème siècle)

Tu étais un proche parent du roi Arthur*
Tu devins moine à LLancarvan chez saint Cadoc,*
Et ordonné prêtre par saint Germain d'Auxerre,*
Tu fondas le monastère de Llaniltud*
Saint Iltud, jardinier d'une moisson de saints,*
Prie Dieu qu'Il nous accorde Sa grande mercy!

+


Ton 2

Tropaire à sainte Jalle, vierge,
(Natalice au 6ème siècle)

Tu fus une vierge consacrée à Valence.*
Tu menas ta vie au rythme de l'Evangile,*
Soulageant les détresses des frères humains,*
Providence des pauvres et baume des malades.*
Sainte Jalle, toi la bonne samaritaine,*
IMplore le Seigneur d'avoir pitié de nous!

+


Icône du Sinaï représentant
( en bas de gauche à droite )
St Laurent de Rome, St Martin de Tours
et St Léonard de Noblac

Ton 3

Tropaire à saint Léonard de Noblac, ermite,
(Natalice en 559 A.D.)

Parent du roi Clovis qui devint ton parrain,*
Tu fus promis à la carrière militaire,*
Mais tu préféras rejoindre l'armée du Christ,*
Et vivre en solitaire dans le Limousin.*
Saint Léonard, toi qui libérais les captifs,*
Prie Dieu qu'Il délivre nos âmes du péché!

+

Saint Mélaine ( droite)
avec saint Amand

Ton 4

Tropaire à saint Mélaine, évêque de Rennes,
(Natalice en 530 A.D.)

Attiré par la seule voie de l'Evangile,
Jeune, tu fis de ta maison un monastère,*
Tu fus désigné pour remplacer saint Amand*
Conseiller de Clovis et évêque de Rennes,*
Tu as assisté au Concile d'Orléans.*
Saint Mélaine intercède pour notre salut!

+

Icône de tous les saints suisses
(Dominique Aymonier-Lopez)


Ton 5

Tropaire à saint Protais, évêque de Lausanne,
(Natalice au 7ème siècle)

Saint Prothais, tu devins prêtre dans ton jeune âge,*
Menant ta vie dans l'ascèse et la prière,*
Exerçant la charité au Nom du Seigneur.*
Tu fus jugé digne de devenir évêque,*
Et tu illustras le diocèse de Lausanne.*
Supplie notre Seigneur Christ de sauver nos âmes!

+

Reliquaire de saint Winoc

Ton 3

Tropaire de saint Winoc, moine à Wormhoud (Flandres)
(Natalice en 717 A.D.)

Saint Abbé Winoc, miraculeusement tu fus sauvé des ondes furieuses de la mer* par le Christ, notre Roi,* car la mer fut fendue pour toi et s'érigea comme un mur.* Captif de l'amour du Christ, tu reposas sur le fond* qui pour toi fut recréé dans un aimable paradis plein de fleurs odorantes.* Prie maintenant ton Maître pour nous qu'Il nous accorde la grâce du Salut.


+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com